Archive | Veille RSS feed for this section

les enjeux du bas carbone (E+C-) dans l’aménagement et l’architecture

11 mar

Lundi 19 mars 2018 -Table ronde à 18h15 suivie d’un cocktail à l’EIVP    80 rue REBEVAL 75 019 PARIS

TABLE RONDE ORGANISEE PAR AMO, ARCHINOV et l’EIVP

Le secteur du bâtiment représente 44 % de l’énergie consommée en France, loin devant le secteur des transports (31,3%). Chaque année, le secteur du bâtiment émet plus de 123 millions de tonnes de C02, ce qui en fait l’un des domaines clés dans la lutte contre le réchauffement climatique et la transition énergétique.

Depuis 1975, date de la première réglementation thermique, la France n’a cessé de relever le niveau des exigences en faveur de la réduction des consommations. La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) entrée en vigueur en 2015, va plus loin en instaurant une démarche expérimentale sur les labels de construction de demain : bâtiments à énergie positive et réduction carbone (E+C-).

L’après COP 21 dessine une approche plus inclusive et plus large de la politique énergétique du bâtiment. L’ensemble des acteurs du secteur immobilier s’est réuni au sein du groupe de travail RBR2020-2050 pour élaborer et appliquer les standards de la construction de demain. De nouveaux labels émergent, qui embrassent des enjeux plus larges que l’efficacité énergétique comme le confort et la santé.

A l’image de cette approche inclusive, cette conférence vous propose un regard croisé sur les enjeux du bas carbone en présentant les bonnes pratiques, et les responsabilités de chacun en la matière.

 

PROGRAMME 

18h30-20h00 : Table ronde

Après la conférence, un cocktail sera offert aux participants.

INTERVENANTS

Maurice MANCEAU, Directeur délégué de Saint Gobain

Didier BODINO, Responsable National Grands Comptes Tertiaire et Industrie

Fabien VERGNE, Chef de projets Développement Durable et Bas Carbone

José CAIRE, Directeur Villes et Territoires Durables, ADEME

Martin DUPLANTIER, Président de l’assocation AMO

François PELEGRIN, Architecte urbaniste

7 octobre invitation à la nuit blanche, une balade avec Archinov

28 sept

Venez découvrir la nuit blanche  le samedi 7 octobre avec Archinov !

Premier lieu de Rendez vous : 19 H 30   Place du marché Sainte Catherine 75 004 Paris (métro Saint Paul) :

Voisinages y organise des performances étonnantes.

Deuxième lieu de Rendez vous : 21 H 30 immeuble Austerlitz 53-61 avenue Pierre Mendès France 75 013 Paris  (à la hauteur de la Gare d’Austerlitz):

Nathalie Junod-Ponsard, artiste visuelle nous présentera  ses « boites de lumière »

Entre les deux, une déambulation dans le Marais, en passant par la Maison de la Photographie, le long des berges etc.

Merci de vous inscrire par retour de mail info (arobase) archinov.com

Table-Ronde « Logements en évolution » Mercredi 5 juillet à 18 H

8 juin

ARCHINOV vous invite à participer à un cycle de trois tables-rondes sur le thème des

« MATERIAUX EN REVOLUTION », en partenariat avec la MAF,

Table-ronde n°3 «  Logements en évolution »

Mercredi 5 juillet à 18 H

Guillian Graves, designer, parlera de ses recherches à partir du vivant (biophilie) et des matériaux, et dialoguera avec les industriels Tarkett, Saint Gobain (habitat) et Bouygues (direction de l’innovation) sur les innovations prometteuses qui se dessinent dans la sphère de l’habitat.

Didier Klinkammer animera le débat.

Entrée libre, inscription obligatoire sur info (at) archinov.com

Table-Ronde « Espaces, lumières sur la matière » le 7 juin à 18 H

21 mai

ARCHINOV vous invite à participer à un cycle de trois tables-rondes sur le thème des « MATERIAUX EN REVOLUTION », en partenariat avec la MAF,

Table-ronde n°2 « Espaces, lumières sur la matière »

Mercredi 7 juin 18 H

Nathalie Junod-Ponsard, artiste visuelle (lumière), France Lavergne-Cler et Mélanie Yonge (consultantes couleur) nous inviteront à un voyage dans la lumière et la couleur et dialogueront avec TRESPA et Saint Gobain pour explorer les recherches actuelles et les dernières innovations. Dom Palatchi animera le débat.

Entrée libre, inscription obligatoire sur info (at) archinov.com

CONNECTE OU DECONNECTE ? Table ronde mercredi 10 mai

4 mai

ARCHINOV organise un cycle de trois tables-rondes sur le thème des « MATERIAUX EN REVOLUTION »,

en partenariat avec la MAF, dans ses nouveaux locaux

Une discussion entre un invité qui vient d’un autre horizon (designer, artiste) et des industriels pour explorer concrètement des innovations, de nouveaux process et dessiner demain, à partir des usages dans l’espace public, la ville et le logement.

Première table-ronde mercredi 10 mai à 18 H

La smart city est-elle seulement « une traversée des ondes » ? Le tactile, le toucher, les sensations évoluent : Comment le citadin transforme-t-il son environnement en parcourant la ville ? 

DESIGN FRICTION dialoguera avec Philips, GRDF et Phosphoris.

Entrée libre, inscription obligatoire sur info (at) archinov.com

Archi BIM

3 mar

Mardi 21 mars au Pavillon de l’Arsenal, 21 bd Morland 75 004 Paris à 18 Heures

Un débat avec Philippe Pelletier, Bertrand Delcambre, Alain Maugard, Alain Mille, Maurice Mauceau et François Pélegrin, animé par Jérôme Bonaldi

François Pélegrin, fondateur d’ARCHINOV, dédicacera ensuite son livre ARCHI BIM (éditions PC)

Entrée libre mais inscription OBLIGATOIRE sur info (at) archinov.com

L’agence RCR, Gille TREGOUET & nos Cartes Blanches

2 mar

Archinov adresse toutes ses félicitations aux architectes espagnols, Rafael Aranda, Carme Pigem et Ramon Vialta, du  cabinet catalan RCR Arquitectes ! Leur agence vient d’être distinguée par le prestigieux prix Pritzker, souvent  considéré comme l’équivalent du prix Nobel en  architecture.

Ces trois Catalans ont conçu, avec Gilles Tregouet, le Musée Soulages à Rodez.

Nous avions donné CARTE BLANCHE à ce dernier, le 22 septembre dernier, dans la cadre du salon architect@work.

Et un grand merci à Jean-Luc Chassais, en charge de la programmation de nos Cartes Blanches, pour ses choix  judicieux, innovants et toujours en avance sur l’actualité…

le 28 février Carte Blanche à BADIA & BERGER

8 fév

PROCHAINE CARTE BLANCHE A MARIE-HELENE BADIA ET DIDIER BERGER

« L’INVITATION AU VOYAGE»

le mardi 28 Février à 18 H

EN 1981, les architectes Marie-Hélène BADIA et Didier BERGER ouvrent leur agence pour entreprendre la rénovation d’un ilot dégradé dans le faubourg de Calais. En 1984, la mention obtenue sur le projet, remarqué, de l’opéra Bastille leur ouvre les portes de la commande publique culturelle. En 1985, ils sont Lauréat des Albums de la Jeune Architecture. Ensuite tout s’enchaine et viennent plusieurs médiathèques.

La forme urbaine, préoccupation constante de l’Agence est le fil rouge qui réunit tous les projets notamment les opérations parisiennes de logements livrées dans la ZAC Alésia (2004), sur Seine Rive Gauche (2008) et rue des Maraîchers dans le 20e arrondissement (2006) où la coordination urbaine instaure un dialogue codifié mais fructueux entre architectes. En périphérie, des îlots résidentiels sont érigés de toute pièce comme à Stains (2013)

Marie-Hélène BADIA et Didier BERGER vivent chaque projet comme un aventure :
« Comme des voyageurs nous aimons que les architectures nous parlent d’une société, d’une histoire, d’une culture, d’un ciel et de sa lumière, d’un sol, de la rigueur de l’hiver ou la chaleur de l’été. Nous aimons celles qui donnent un sens à leur existence, celles qui se risquent à proposer des formes offertes au mouvement des désirs humains. »

C’est ce que nous vous invitons à découvrir le mardi 28 février prochain à 18h.

Merci de vous inscrire par mail auprès de : info@archinov.com

Patrick Bouchain – Livre – LE POUVOIR DE FAIRE (réf. AMC)

7 fév

le-pouvoir-de-faire-jack-lang-patrick-bouchain

Le Pouvoir de faire est réjouissant. Et c’est un livre que tous les politiques et les architectes devraient s’empresser de lire.

En conteur hors pair, Patrick Bouchain raconte dans Le Pouvoir de faire sept histoires issues de sa longue et intense ­collaboration avec Jack Lang. Loin de vouloir dresser un panégyrique d’un homme de pouvoir, ces textes, en plus de constituer un témoignage sur la périod mitterrandienne, dévoilent la mise en place de ­processus qui rendent possible le passage d’une idée à sa réalisation. Déjouer le fonctionnement habituel de la commande publique devient un jeu d’obstacles et les contraintes, des occasions. Comme le souligne l’auteur, « avoir les moyens est une chose, savoir prendre le risque et la responsabilité en est une autre ». Qu’il s’agisse de la création de l’Ecole nationale supérieure de création industrielle-Les Ateliers, de la réhabilitation du jardin des Tuileries, ou de la mise en place d’un atelier public d’architecture et ­d’urbanisme à Blois, ces exemples prouvent qu’il est possible de faire autrement et d’y arriver. Un vrai message d’optimisme en ces temps désenchantés, qui débordent pourtant de « possibles ignorés ».

 

  • Le Pouvoir de faire
    Jack Lang, Patrick ­Bouchain, Clotilde Meyer
    Éditions Actes Sud, coll. Domaine du possible, 112 p., 19 €
 lien: https://www.amc-archi.com/article/passage-a-l-acte-les-recettes-de-patrick-bouchain-livre,6276#xtor=EPR-1&email=barbierbarton@gmail.com

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

Architecture brutaliste en sculptures de sable par Calvin Seibert

22 nov

calvin-seibert

Building « sandcastles » is a bit of a test. Nature will always be against you and time is always running out. Having to think fast and to bring it all together in the end is what I like about it.
I rarely start with a plan, just a vague notion of trying to do something different each time. Once I begin building and forms take shape I can start to see where things are going and either follow that road or attempt to contradict it with something unexpected.
In my mind they are always mash-ups of influences and ideas. I see a castle, a fishing village, a modernist sculpture, a stage set for the oscars all at once.
When they are successful they don’t feel contained or finished. They become organic machines that might grow and expand. I am always adding just one more bit and if time allowed I wouldn’t stop.

 

lien: My « Sand Castles »